Écrire de façon linéaire… ou pas ?

Ce mois-ci, j’avance un peu dans mes projets. Le seul problème, c’est que ce que j’écris ne sera sûrement jamais exploitable ! Et pour cause : j’écris pour écrire, pour reprendre un rythme, mais je n’arrive pas à suivre ma méthode habituelle.

temps51

 

Normalement, j’ai un plan. Pas forcément détaillé, parce que je sais qu’au fil de l’avancée, certains événements peuvent être modifiés, mais je sais où je vais et je résiste à la tentation d’écrire cette scène qui me hante puisqu’elle ne doit apparaître que quatre chapitres plus tard et qu’elle aura forcément évoluée.

Sauf qu’en ce moment, je ne fais que ça : écrire les scènes qui me polluent l’esprit. Donc, rien qui ne les rattache les unes aux autres, quand ce n’est pas sur six projets différents.

Le point positif, c’est que j’écris. Même si ce ne sont que quelques phrases ou dialogues.

Les points négatifs (et oui, il y en a plusieurs), c’est que :

  • j’écris sur des projets que je ne concrétiserai peut-être pas,
  • j’écris des scènes qui seront (au mieux) à réécrire ou (au pire) à supprimer,
  • je risque d’être tentée de faire des pirouettes scénaristiques pour retomber sur mes pattes et pouvoir intégrer ces scènes que j’aime dans l’histoire…

Du coup, c’est un peu frustrant et j’ai l’impression de ne pas écrire (d’ailleurs, c’est ce que mon chéri entend souvent : « j’arrive pas à écrire, ça m’agace »). Alors qu’en fait, j’avance : quelques centaines de mots par-ci, par-là… C’est juste qu’avoir l’impression que c’est inutile est assez décourageant. Et j’aimerais pouvoir travailler comme j’en ai l’habitude, quitte à passer des heures sur un passage complexe pour avoir la récompense, ensuite, d’écrire cette scène que je connais depuis des semaines !

Bref, et vous, vous travaillez comment ? Chapitre par chapitre, en suivant un plan ? Ou vous écrivez ces scènes-étapes que vous maîtrisez et vous reliez les points après ?

Publié par

Magena Suret

Magena Suret a toujours eu la tête dans les nuages et le nez dans un bouquin. Après des années à développer son style dans la communauté riche et active de la fanfiction, elle se tourne vers l’édition avec un joli bagage, puisqu’elle publie sur le net depuis 4 ans. La romance érotique et le M/M étant ses sujets de prédilection, elle écrit le plus souvent dans ces genres, mais elle aime aussi relever des défis et met un point d’honneur à toujours se renouveler !

4 réflexions au sujet de “Écrire de façon linéaire… ou pas ?”

  1. Rha, ma pauvre, tu t’en vois…

    Linéaire, pour moi.
    J’ai tenté l’écriture de scène à l’avance -> encore plus de boulot de réécriture derrière pour les intégrer que si je les avais écrites direct, quand je ne les ai pas jetées d’emblée.
    Mais même un truc comme le nano (tenté 2 fois, tout jeté 2 fois) ne me va pas. J’ai besoin d’éprouver au fur et à mesure de mon écriture si ce que j’écris est bien, de me relire, de prendre mon temps pour réfléchir, et d’avancer linéairement.

    Quant au plan, point trop n’en faut. Ca fait deux fics pour lesquelles j’élabore un plan précis avant de le jeter aux orties pour écrire la même histoire mais sans contrainte de plan dans ma tête (juste des scènes-étapes), mais peut-être que c’est une méthode qui se vaut, aussi…

    Mais si tu sens que tu es mieux dans le linéaire, ça ne vaudrait pas le coup de continuer ainsi, même si tu écris plus lentement ?

    1. En fait, tu as la même expérience que moi : une idée globale, quelques axes à suivre et l’histoire évolue d’elle-même au rythme de l’écriture.

      Pour le projet sur lequel je veux avancer pour la camp nano, j’ai résisté à l’écriture à l’avance et j’ai une idée assez précise des personnages, d’où je vais… donc, je verrai en avril si en appliquant ma méthode habituelle, je m’en sors mieux (ou au moins, que je ne me sente plus frustrée^^).

  2. Je suis incapable d’écrire de façon linéaire ! J’envoie beaucoup les personnes qui y arrivent et je tente (vainement pour le moment) de m’y astreindre de temps en temps mais je bloque beaucoup trop souvent si je ne vais pas écrire les scènes qui m’attendent plus loin. Et une fois que je n’ai fait, je peux repartir comme en 40 sur la suite linéaire… Le dernier NaNoWriMo m’avait un peu permis de suivre une trame pour continuer, j’ai bon espoir que le prochain en fasse de même !

    1. En fait, les deux méthodes ont leurs avantages et leurs limites. Tant qu’on arrive à avancer, tout va bien. Mais quand on se met à bloquer, c’est là qu’on regrette de ne pas réussir à travailler d’une autre façon.

      En tout cas, j’espère que tu réussiras à trouver le rythme qui te convient (et pas que pour le NaNo !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s